Des Valaisans de tous horizons se mobilisent pour les Jeux Olympiques Sion 2026

Des Valaisans de tous horizons se mobilisent pour les Jeux Olympiques Sion 2026

Communiqué de presse – 06.02.2018

SION – Des représentants du monde du sport, du handicap, de la politique, de l’économie et du développement durable se mobilisent autour du projet Sion 2026. Ils étaient à Sion ce matin pour présenter les avantages du projet pour le Valais.

Les photos de la conférence de presse

Les Jeux olympiques Sion 2026 sont une chance pour le Valais. En faisant rayonner dans le monde entier l’image d’un canton innovant, respectueux de son environnement et tout simplement majestueux, ils donneront une nouvelle impulsion à toute notre économie, avant, pendant et après les compétitions. Ils laisseront en héritage des infrastructures pérennes utilisables été comme hiver sous l’égide d’un tourisme 4 saisons. Les sportifs d’élite d’ici et d’ailleurs pourront s’entraîner de manière optimale avec, à la clé, un encouragement fort donné à la relève et la création d’une passerelle vers le sport pour tous. Cette formidable impulsion économique permettra la création en Valais d’emplois à haute valeur ajoutée et offrira aux jeunes de nouvelles opportunités de travail dans le canton. Elle préparera le Valais au renouveau de ses activités culturelles, de loisirs et de divertissements.

Saisissons donc cette opportunité en acceptant, le 10 juin 2018, l’attribution d’un crédit cantonal de 100 millions de francs, dont 60 millions affectés aux infrastructures et 40 millions à la sécurité.

Le Valais dit OUI à une grande fête du sport au cœur des Alpes

Résolument authentiques, les Jeux Olympiques Sion 2026 se dérouleront au cœur des Alpes, un décor majestueux naturellement dédié aux sports d’hiver. A taille humaine, ils permettront de se concentrer sur les valeurs d’excellence, de courage et de fair-play qu’ils se doivent d’incarner et de véhiculer.

Pour toute une génération d’athlètes valaisans et suisses, ces Jeux sont une opportunité unique dans une carrière sportive de défendre les couleurs de leur pays à la maison. A leur tour, ils inspireront les générations suivantes, avides d’imiter leurs exploits.

Le Valais dit OUI à des investissements durables dans la région 

Le Valais tout entier bénéficiera de la dynamique olympique. A court terme, les Jeux généreront quelque 1750 emplois et environ 2 millions de nuitées touristiques. Mais à long terme, ils seront un formidable tremplin pour le développement économique et touristique du canton. A l’issue des Jeux, nous disposerons d’infrastructures pérennes, utilisables été comme hiver grâce aux 60 millions de francs investis à cet effet.

De plus, 100 millions de francs seront alloués à la Fondation pour un héritage olympique durable visant à lancer des projets innovants générés par les Jeux Olympiques. Tenant compte du fait que les JO sont le 4e événement le plus médiatisé au monde, l’attractivité et la notoriété du canton seront renforcées. L’image d’un Valais authentique et responsable sera véhiculée dans le monde entier, suscitant de toutes parts le désir de vivre des sports d’hiver dans un cadre aussi enchanteur.

L’organisation des Jeux Olympiques représente un défi majeur en termes de sécurité. La Suisse et le Valais sont rodés à ce type d’exercice (WEF, G8, Euro 2008) et peuvent donc en maîtriser les risques, même terroristes. L’enveloppe de 300 millions de francs prévue est supérieure à celle consacrée à l’Euro 2008 – budgétée à 53 millions 4 ans avant la manifestation, alors même que le football présente beaucoup plus de risque d’attentat ou de débordement que le ski ou les sports de neige.

Les risques financiers sont aussi sous contrôle. L’histoire a largement démontré qu’ils concernent essentiellement le coût des infrastructures. En l’occurrence, les investissements prévus ne représentent que 5% du budget global et porteront principalement sur le renouvellement et l’extension de l’existant, dans un souci de durabilité.

Le Valais dit OUI à des JO créateurs du lien social 

Les Jeux Olympiques et Paralympiques comptent parmi les plus grandes manifestations polysportives internationales et sont le rendez-vous majeur des personnes souffrant d’un handicap visuel ou moteur. Ils sont d’abord une épreuve sportive et permettent de donner une image positive de la personne handicapée. Ils créent la cohésion entre les générations, entre les personnes handicapées et valides. Un dialogue constructif se noue autour de thèmes importants (par ex. les difficultés quotidiennes, l’innovation, le concept de bénévolat, etc.). Surtout, grâce à la construction ou la rénovation d’infrastructures accessibles aux personnes handicapées, ils améliorent l’accessibilité des sites de compétition et des infrastructures.

Le Valais dit OUI à des Jeux Olympiques exemplaires et fédérateurs 

Notre canton a l’opportunité d’entrer dans la postérité en organisant les premiers Jeux Olympiques socialement et écologiquement responsables du 21e siècle. Entièrement conçus dans un esprit de développement durable, loin du gigantisme et des extravagances financières de ces dernières années, ils sont appelés à devenir une référence pour toute une génération. Ces Jeux simples, modestes tout en étant les plus innovants jamais organisés marqueront le renouveau de l’idéal olympique. Ils auront un effet fédérateur pour le monde du sport.

 

Un comité fort de 378 membres

Depuis sa création, 378 personnes ont rejoint le comité de soutien valaisan Sion 2026 OUI. Il est co-présidé par Pirmin Zurbriggen, Sophie Lamon, Karin Perraudin, Pierre-Alain Grichting, Felix Ruppen, Stéphane Coppey, Beat Rieder, David Crettenand, André Roduit, Diego Clausen, Berno Stoffel, Philippe Nantermod, Franz Ruppen, Arsène Duc, Jean-Michel Bonvin, Gérald Métroz, Romy Binner Hauser, Markus Schmidt, Gerhard Schmidt, Serge Métrailler et Vincent Riesen.

 

Plus d’informations :

Sophie Lamon: 078 817 93 96

David Crettenand : 079 414 51 28

Beat Rieder: 079 212 34 39

Gérald Métroz   078 601 44 64

Vincent Riesen: 078 698 53 09